Le Forum du Tango Argentin à Bordeaux
Bienvenue !

Vous devez être connecté pour accéder à l'ensemble des rubriques.
--> Cliquez sur CONNEXION pour vous connecter.

Si vous n'avez pas encore de compte:
--> Cliquez sur S'ENREGISTRER et suivez les étapes.
--> Validez votre inscription à partir du mail automatique qui vous sera envoyé !

En cas de difficulté: contact@tango-argentin-bordeaux.com

Anibal TROILO - Tango Viejo et Tango Joven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anibal TROILO - Tango Viejo et Tango Joven

Message par Gregory Diaz le Lun 4 Avr - 11:35

- "Ne croyez vous pas qu'il faudrait créer des tangos nouveaux pour les jeunes... pour que les jeunes acceptent davantage le tango?
- Mademoiselle, il n'y a pas de tangos "vieux" ou de tangos "jeunes", il y a des tangos "bons" et des tangos "mauvais""




_________________
Gregory Diaz El Recodo Tango: www.el-recodo.com
Tango Argentin à Bordeaux: www.tango-argentin-bordeaux.com

Gregory Diaz
Organisateur

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 34
Localisation : Bordeaux
Réputation : 6
Date d'inscription : 17/05/2008

http://www.el-recodo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Encore ?

Message par Rumolino le Mar 3 Jan - 18:11

Pourquoi faire systematiquement une séparation entre el viejo y el nuevo ? Nuevo aujord'hui, viejo demain ... alors pour moi il y a du tango, c'est tout ! D'autant plus qu'en géneral les jeunes gens pensent vieux=mauvais, jeune=bon ... quel erreur ! Heureusement mon fil de 20 ans adore Pink Floyd que j'écoutais également à son âge ... Quand Astor Piazzolla en 1969 enregistre avec Amelita Baltar la Balada para mi muerte, (je m'en souviens, j'avais 9 ans ...) les genes disaient que c'était trop moderne et pas assez tango ... aujourd'hui c'est un classique ! et je peux vous enumerer plein de musiciens d'aujourd'hui dans le même cas, même Pugliese c'était trop nuevo à l'époque, c'est normal, mais il faut savoir que tout ces compositeurs sans "le vieux" n'auraient jamis pu écrire ce qui ont écris, jamais ! Il ne faut pas effacer l'histoire, elle est là pour nous apprendre et nous faire avancer, si les vieux milongueros de Buenos Aires, fin des années 80, n'auraient pas été là pour passer la main à Naveira, Sotto, Plebs ... jamias le tango aurait pris l'envergure qu'il a pris aujord'hui !!! J'ai eu cette chance de les conaitres, Pepito Avellaneda, Tété, Todaro, c'était de gens simples qui ne se prennaient surtout pas la tête avec le nuevo et le viejo ... ils dansaient, la danse été dans leurs vies et ce que je pense fait la différence aujord'hui c'est de vouloir intelectualiser le tango et le claustrer avec de barriéres inutiles car, comme l'a dit Gerg, il y a du bon et du mauvais, c'est tout et encore là ... c'est une question des gouts, c'est que est beau pour toi ne le sera pas forcément pour moi ... mais bon, ça c'est encore une autre débat !
Sandra Rumolino

Rumolino
4-Barridas (Sacale viruta al piso!)

Féminin Nombre de messages : 32
Age : 56
Localisation : Bordeaux
Réputation : 8
Date d'inscription : 12/10/2011

http://www.sandrarumolino.com - www.facebook.com/sandrarumolino

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum